Logo S horizontal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

L’aide humaine auprès de l’élève handicapé : une possibilité mais pas une condition de scolarisation

Interview

Qui peut évaluer le besoin d’accompagnement ?
R.J. : Lors de l’équipe éducative (EE) de votre enfant, les parents, les professionnels et les enseignants vont croiser leur regard sur les compétences et les besoins de l’élève. Les objectifs et les moyens élaborés pour la scolarisation de l’élève, lors de cette  réunion, permettront de remplir le P.P.S. (Le Projet Personnalisé de Scolarisation)  avec précision. La demande d’A.V.S. n’est qu’un moyen pédagogique inscrit dans le projet global au même titre que la demande de matériel.


Si le besoin d’A.V.S. est reconnu pendant l’EE, y a-t-il un document à remplir ?

R.J. : En plus du P.P.S.,  le document officiel de demande d’A.V.S. « Evaluation de l’autonomie de l’élève du bulletin officiel n° 25 du 19 juin 2003 » sera rempli par cette même équipe éducative afin de connaître les besoins de l’école, ses attentes pédagogiques et le rôle attendu de l’A.V.S..  Il est préférable de joindre, si disponible, les comptes- rendus médicaux ou des thérapeutes pour que la commission technique des A.V.S. à la CDAPH* puisse se prononcer sur les besoins d’aide humaine. S’il s’agit d’une augmentation de quotité, une évolution du  nouveau PPS devra être élaborée et envoyée avec le document de renouvellement (intitulé renouvellement de la demande). Ces documents sont disponibles chez l’enseignant référent.  Les dossiers non complets lui seront renvoyés.
En cas de non traitement du dossier, les familles seront prévenues.

La commission technique peut-elle refusée un dossier argumenté par l’équipe éducative ?
R.J. : oui. En effet, la commission technique peut refuser la demande mais elle devra la justifier à la CDA*. Sinon, soit elle valide la demande avec le temps d’A.V.S. proposé soit elle propose une autre solution à l’équipe éducative. Dans les trois cas, l’enseignant référent, l’école et la famille reçoivent les notifications de la CDAPH*.

Où les dossiers doivent- ils être envoyés ?
R.J. : Depuis le 6 novembre, les dossiers doivent être adressés à Mademoiselle Déborah Rabanal à la MDPH (CDAPH) section enfant et jeune,  2 rue Rigault, 92000 Nanterre.

Attention tous les documents doivent  être signés par tous les partenaires sans oublier la famille.


Interview de Régine Juncker, coordinatrice Handiscol
 
 Le rôle de l’enseignant référent

L’enseignant référent est chargé du suivi de la scolarisation des élèves handicapés de la Maternelle au Lycée, ce qui représente une réelle avancée pour l’entrée au collège. En effet, l’enseignant référent  est la seule personne qui pourra faire le lien entre l’école élémentaire et le collège puisqu’il aura suivi le parcours de l’enfant sur plusieurs années.
En charge de la coordination et du suivi de la scolarisation des élèves handicapés, Michel Guéret, enseignant référent  de Levallois Perret/Neuilly voit son rôle essentiellement comme  médiateur pour la famille avec l’école et ressources pour les enseignants pour construire le P.P.S. des élèves. Il s’assure également de la validité des dossiers à envoyer à la MDPH. A ce jour, il suit 60 enfants en maternelle et élémentaire, il commence à travailler cette année avec les collèges en passant par les médecins scolaires.

Nous conseillons fortement aux familles et aux écoles de faire  appel aux enseignants référents pour construire ensemble les PPS en s’appuyant sur leur expertise et leurs compétences.
Le P.P.S, nouvelle version y est disponible.
 

Lettre n°7 - septembre 2006 

Mots-clés: AVS, FAQ

Imprimer E-mail

SAIS92 - Association Loi 1901
Tour RTE - 29 rue des 3 Fontanot
92024 NANTERRE
Tél : 01 49 01 37 26 - mail : sais92@wanadoo.fr

Travail en partenariat avec l’Education Nationale et le
Conseil Général des Hauts-de-SeineMembre de la FNASEPH 
Membre du CDCA - Convention de partenariat 
avec l’Académie des Hauts de Seine

piwigraph.fr

PPR
Caissedepargne
Echiquier
Ifp
Logo-maif
Logo-colors
Tf1
Rte
Fondationlejeune