Logo S horizontal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SCOLARISATION

L'école, tous les dispositifs, orientation, examen, redoublement...

Tous les articles

LES OUTILS DE SCOLARISATION

Equipe de suivi de scolarisation, GEVASCO, PPS, PAI...

Tous les articles

LE RÉSEAU LOISIRS HANDICAP 92

L'accueil de loisirs vise l'épanouissement en l'aidant à grandir en collectivité.

Accédez au site

LES LETTRES SAIS92

Toutes les lettres

Avant même la présentation officielle du 4ème plan autisme, vendredi, par le premier ministre, Emmanuel Macron a évoqué un changement de stratégie dans la prise en charge de l'autisme en France.
 
Le 4ème plan autisme sera-t-il le «bon»? Suffira-t-il à mettre un terme au «scandale français» de la mauvaise prise en charge de l'autisme, un handicap qui qui touche quelque 700 000 personnes en France?
 
Le président de la République en personne a martelé sa volonté d'en faire une priorité. Jeudi, après neuf mois de concertation nationale, l'Élysée a commencé à dévoiler les contours de ce 4ème plan très attendu par le milieu associatif et les familles. Au moins 340 millions d'euros sur cinq ans seront alloués pour l'améliorer la recherche, le dépistage et la prise en charge de l'autisme. Soit une enveloppe largement supérieure à celle du 3ème plan autisme (2013-2017), doté de 205 millions d'euros, et dont près de la moitié des mesures n'ont par ailleurs pas vu le jour. Pour mettre ce chiffre en perspective, rappelons que la Cour des comptes, dans un rapport accablant sorti en janvier, estimait à 6,7 milliards d'euros le coût annuel de la gestion de l'autisme.
 
Jeudi, le président a précisé quelques priorités de ce nouveau plan après une visite chahutée de l'unité d'intervention développementale précoce (Unidep) du CHU de Rouen, en compagnie de Brigitte Macron. «Il faut avoir un diagnostic le plus tôt possible. Nous allons généraliser la formation de tous les professionnels, pédiatres, médecins, pour avoir, au 9ème mois ou au 24ème mois, aux consultations prévues, le réflexe de vérifier le minimum et alerter sur un trouble psycho-autistique», a-t-il indiqué. Aujourd'hui, les enfants autistes sont diagnostiqués sur le tard, en moyenne entre 3 et 5 ans. Un «forfait de remboursement pour les parents à partir du 1er janvier 2019» pour intervenir de façon précoce doit également voir le jour, a promis Emmanuel Macron. Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, avait pour sa part évoqué ces derniers jours la volonté de diagnostiquer des adultes dont la prise en charge dans les hôpitaux psychiatriques n'était pas adaptée.
 
«Trois leviers»
 
Le 4ème plan devrait aussi aller dans le sens d'une autre grande demande des familles: l'inclusion des enfants autistes à l'école plutôt que leur prise en charge dans un hôpital de jour ou dans des IME (institut médico-éducatif) aux qualités éducatives inégales. Il faut «permettre aux enfants d'avoir une scolarité normale, pour que cette génération puisse rentrer en maternelle en 2021, soit dans une unité spécialisée, soit à l'école avec des auxiliaires de vie scolaire», a avancé le président.
 
Reste à savoir comment le plan prévoit de mettre en œuvre concrètement cet objectif alors que l'Education nationale, jusqu'à présent, n'a pas fait preuve de bonne volonté dans l'accueil des écoliers autistes. «Dès l'école maternelle, l'inclusion est une perspective éloignée pour un tiers des enfants avec un trouble du spectre autistique», notait le rapport la cour des comptes. «Formation, qualification des professionnels, recommandations des bonnes pratiques: ce sont les trois leviers qui nous permettront enfin d'avoir une stratégie nationale à la hauteur», a souligné Sophie Cluzel, le 4 avril lors d'une séance de questions au gouvernement. Vendredi, le premier ministre, Edouard Philippe, donnera plus de détails sur la «stratégie autisme» du gouvernement et dévoilera officiellement le plan. Ce dernier devrait enfin faire la part belle à la recherche, qui «n'est pas à la hauteur de ce que l'on peut attendre en France», selon la secrétaire d'État.
 
 

Imprimer E-mail

Mission Nationale Accueil de Loisirs et Handicap

missionnationale

Depuis son lancement en octobre 2017, SAIS92 a participé activement aux travaux de la mission. Nos travaux ont retenu l’attention de la Mission Nationale. Nous étions présents à Nîmes le 14 et 15 Juin 2018 à la réunion nationale des Pôles Ressources Loisirs Handicap organisé par la Mission Nationale. Nous nous positionnons pour un cadre règlementaire des Pôles Ressources Handicap qui aboutirait sur un financement pérenne et non plus par des appels à projets auxquels il nous faut répondre chaque année.

Informations diverses :

  • Besoin d’un stage que ce soit de découverte ou d’un stage d’une plus longue durée, n’hésitez pas à contacter SAIS92 par mail. Nous solliciterons nos partenaires qui pourront répondre favorablement à votre recherche (Rte, Caisse d’épargne, Conseil Départementale,..)
  • Accueil en centre de loisirs : n’hésitez à nous solliciter si vous rencontrez des difficultés pour inscrire votre jeune en centre de loisirs, nous vous mettrons en contact avec le référent loisirs handicap de votre commune.
  • Des formations sur la complétude des dossiers MDPH et la parentalité destinées aux familles de jeunes en situation de handicap sont proposées par SAIS92.
    Deux modes d’intervention :
    1. Votre ville peut nous saisir directement pour que nous intervenions un samedi sur la commune, dans ce cas elle recense les familles et enregistre les inscriptions, et met à notre dispositions une salle. Vingt personnes par session pour que ce soit optimale.
    2. SAIS92 proposera des dates à ses adhérents, elles vous seront communiquées ultérieurement par mail.

Le dossier MDPH de mon enfant…

Perdu(e) dans les différentes aides à demander, les orientations scolaires, les droits auxquels je peux prétendre...
Participez à la réunion d’information animée par SAIS 92 en partenariat avec la mission handicap.
Attention, nombre de places limité, inscription obligatoire.
Date : samedi 6 octobre 2018 à 10h30
Lieu : Agora – maison des initiatives citoyennes
20 rue de Stalingrad – Nanterre
Inscription : 39 92/mission.handicap@mairie-nanterre.fr

Toutes les actualités

Contactez-nous

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé pour le traitement de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer à tout moment en nous contactant.

SAIS92 - Association Loi 1901
Tour RTE - 29 rue des 3 Fontanot
92024 NANTERRE
Tél : 01 49 01 37 26 - mail : sais92@wanadoo.fr

Travail en partenariat avec l’Education Nationale et le
Conseil Général des Hauts-de-SeineMembre de la FNASEPH 
Membre du CDCA - Convention de partenariat 
avec l’Académie des Hauts de Seine

piwigraph.fr

PPR
Echiquier
Rte
Fondationlejeune
Caissedepargne
Tf1
Logo-colors
Logo-maif
Ifp