Logo S horizontal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Les difficultés que rencontre un enfant dyslexique dans son environnement scolaire, en classe ou à la maison.

Comment l’aider ?
Edith Conte institutrice spécialisée, Aix- en - Provence.

1) il est dévalorisé, manque de confiance en soi et se mésestime.

  • Il a besoin de sentir le soutien, l'encouragement, la présence réconfortante de l'adulte dans une relation juste avec lui. Les appréciations dites et écrites sous formes de messages personnels sont très importantes. Sinon, il se noie dans le groupe, s'y perd en cherchant à s'y conformer et perd le contact. De même, il a besoin du contact visuel avec l'enseignant. Sa place dans l'espace géographique de la classe est facteur de concentration ou de dispersion.
  • Il importe de favoriser les enquêtes, les exposés, les recherches sur des sujets qui lui tiennent à coeur, qui lui permettent d'explorer un projet professionnel ou de loisirs.

2) il a du mal à s’organiser.

  • Il a besoin de méthode, de plans de travail, de constructions en tableaux, en fiches.
  • Il se perd dans le temps et dans l'espace, que se soit celui de son cartable comme celui de son école. Il est donc nécessaire de lui donner et lui apprendre à se donner des repères visuels, auditifs, tactiles, ainsi que les repères d'orientation.
    Ne pas craindre les affichages d'emploi du temps, les accrochages de calendriers sur lesquels on peut écrire, l'habitude de se servir de son cahier de textes comme d'un agenda pour tout
    noter : aussi bien de rajouter des cartouches d'encre dans sa trousse que les devoirs à rendre pour le cours suivant, que son rendez-vous à la piscine.
  • Pour retrouver facilement ses livres et cahiers, couvrir ceux qui concernent la même matière de la même couleur ou bien les ranger ensemble dans une pochette de couleur.
    Ensuite faire un tableau des couleurs et des matières correspondantes et l'afficher audessus de son bureau.
  • Organiser des jeux de pistes avec billets codés pour une recherche de "trésor"
  • Établir un projet avec lui et en explorer les conditions de réalisation.
  • Étudier l'arbre généalogique de la famille, en famille.
  • Jouer aux devinettes "spatiales" : même jeu que "chaud-froid", mais au lieu de cela on dit à droite, à gauche, tout droit, recule. L'intérêt étant bien sûr de trouver quelque chose et aussi d'inverser les rôles.


3) il est gêné par le bruit parce qu'il écoute tout et sélectionne difficilement.

Il a besoin de calme pour se concentrer et craint l'agitation, l'excitation, la musique ou la T.V. quand il travaille.


4) il écrit avec difficulté et a du mal à prendre des notes et à recopier
Pour cela il a besoin qu'une information soit systématiquement donnée sous ses deux formes visuelles et auditives. On peut favoriser le tutorat, le travail d'équipe en planifiant la participation de chacun.

Encourager l'entraide et les outils facilitateurs chaque fois que l'objectif du travail n'est pas en contradiction avec leur usage : correcteur d'orthographe, ordinateur, calculette, tables de multiplications, d'additions, de conjugaison, dictionnaires... ainsi que tout autre cahier d'aidemémoire qu'on aura pu construire.

De même l'usage des surligneurs, abréviations et codes graphiques usuels sont utiles pour soulager la prise de notes et limiter l'inefficacité engendrée par trop de difficultés à résoudre dans un temps record.


5) il a besoin de temps, de plus de temps qu'un autre

Il faut le lui donner ou réduire la tâche. Mieux vaut peu et bien.


6) il mérite d'être noté pour son travail comme un autre.
L'évaluation des progrès et des réussites de même que celle des erreurs est indispensable pour se situer, par rapport à soi-même et par rapport au groupe-classe. Il est possible de faire une double notation et une courbe de notes.


7) il est défavorisé à l'écrit,
Pourquoi ne pas envisager une évaluation des connaissances par questions orales, ou bien par questions à choix multiples ?


8) il est lent.
C'est se donner le temps de faire et d'expliquer, de commenter, de justifier, de confronter, de comprendre par quelles stratégies on est passé et pourquoi on a choisi certaines procédures plutôt que d'autres." Attends, je réfléchis ". Pour l'adulte comme pour l'enfantadolescent dyslexique c'est le moment privilégié de l'accompagnement

Mots-clés: Dyslexie, FAQ

Imprimer E-mail

SAIS92 - Association Loi 1901
Tour RTE - 29 rue des 3 Fontanot
92024 NANTERRE
Tél : 01 49 01 37 26 - mail : sais92@wanadoo.fr

Travail en partenariat avec l’Education Nationale et le
Conseil Général des Hauts-de-SeineMembre de la FNASEPH 
Membre du CDCA - Convention de partenariat 
avec l’Académie des Hauts de Seine

piwigraph.fr

Logo-maif
Echiquier
Fondationlejeune
Rte
Caissedepargne
Tf1
PPR
Logo-colors
Ifp
Rotarydeneuillyfanion135