Logo S horizontal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

10 bonnes pratiques en faveur de l'accès des jeunes handicapés à l'enseignement supérieur

Une initiative du Conseil national handicap et du Groupe Mornay

Le Conseil national handicap et le Groupe Mornay publient une étude qui pointe les difficultés que rencontrent les étudiants handicapés au cours de leurs études. Celle-ci se penche également sur les besoins qu'ils expriment selon leur type de handicap afin de trouver les modes de fonctionnement les plus efficaces pour faciliter leur parcours scolaire. A partir de ces observations, le Conseil national handicap et le Groupe Mornay publient un guide des 10 bonnes pratiques et comportements visant à mieux prendre en compte le handicap dans la société et à favoriser l'émergence d'une conscience collective informée, sensibilisée et outillée. Ces recommandations sont transposables à d'autres types d'organisations, comme les entreprises, au sein desquelles il y a encore un long chemin à parcourir pour faire évoluer les représentations vis à vis du handicap et adapter les conditions de travail aux travailleurs handicapés.

Le nombre d'étudiants handicapés recensés dans l'enseignement supérieur en France est à peine supérieur à 10 000. S'il a doublé en 10 ans, en particulier depuis la loi de 2005, la proportion de jeunes handicapés y est 3 fois inférieure que dans le primaire et le secondaire, où le taux moyen d'enfants handicapés en milieu ordinaire s'élève à 1,4%. Face à ce constat, le Conseil national handicap et le Groupe Mornay ont souhaité identifier les zones de défaillance et les freins auxquels se heurtent les étudiants handicapés, notamment en termes d'aménagements pédagogiques, d'accompagnement, d'écoute ou d'accessibilité physique. L'institut d'études Opinion Way a mené une étude auprès d'un échantillon d'étudiants en situation de handicap. Si l'analyse des questions ouvertes sur leur ressenti et leur attentes est peu alarmiste sur les populations dont le handicap est léger, le constat est sévère de la part des étudiants dont le handicap ne permet pas de suivre les enseignements sans assistance adaptée.

Il apparaît principalement que :

  • les autres étudiants se montrent pour la plupart totalement démunis à l'égard du handicap,
  • les enseignants, faute d'être sensibilisés et formés en ce sens, font preuve d'ignorance à l'égard du handicap, comme en témoigne leur approche psychologique déficitaire, et l'absence de dialogue avec les étudiants concernés,
  • l'administration, qui gère des infrastructures et des outils inadaptés, ne respecte la loi de 2005 que de façon très partielle.

Pour lever ces freins, il existe pourtant des solutions faciles et peu coûteuses à mettre en œuvre, identifiées par les étudiants interrogés. Le Conseil national handicap et le Groupe Mornay ont décidé de les relayer en publiant un guide de 10 bonnes pratiques. Celles-ci se déclinent autour de 3 axes :

Informer, former, sensibiliser

  • 1 Mener une campagne de sensibilisation sur l'accès à tous, point d'orgue d'une égalité factuelle
  • 2 Informer les étudiants handicapés sur leurs droits et les dispositifs existants dont ils peuvent se prévaloir
  • 3 Former les professeurs à la compréhension et à la prise en charge du handicap, à l'importance de rendre leur enseignement accessible à tous

Ecouter, soutenir, adapter

  • 4 A minima, rendre les cours et données disponibles sur tous les supports
  • 5 Respecter le tiers temps, voire l'aménagement de temps plus longs selon les handicaps
  • 6 Prévoir les emplois du temps en prenant en compte l'accès de tous aux enseignements
  • 7 Aider financièrement les étudiants handicapés afin de pallier les dépenses du handicap et d'accéder à une certaine autonomie financière
  • 8 Favoriser la proximité des logements des étudiants handicapés avec leur lieu d'études

Clarifier, responsabiliser, professionnaliser, accompagner

  • 9 Clarifier les rôles et notamment impliquer les enseignants qui semblent les plus à même de favoriser au quotidien l'accès égal de tous les étudiants au savoir
  • 10 Professionnaliser un « référent handicap » au sein de chaque établissement

L'accès des jeunes handicapés à l'enseignement supérieur : une nécessité pour préparer les emplois de demain


Le Groupe Mornay est fortement engagé en faveur de l'insertion des personnes handicapées, tant en tant qu'employeur que dans le cadre de son action sociale auprès de ses adhérents. Les résultats de cette étude et les recommandations qui en résultent revêtent un double intérêt pour le groupe de protection sociale :

  • Les solutions proposées sont pour la plupart aisément transposables au monde de l'entreprise qu'il s'agisse de sensibiliser et de former les salariés ou d'améliorer l'accessibilité au lieu de travail et l'ergonomie des postes. Engagé dans une démarche en ce sens depuis 2008, le Groupe Mornay entend s'appuyer sur ces préconisations pour optimiser les conditions d'intégration de ses salariés handicapés et sensibiliser par ailleurs ses entreprises adhérentes.
  • A plus long terme, il est essentiel que les entreprises, y compris le Groupe Mornay, aient la possibilité de recruter des personnes handicapées à différents niveaux de qualification. Ce n'est qu'en agissant en faveur d'un accès généralisé des jeunes handicapés à l'enseignement supérieur que cet objectif pourra être atteint.

Documents associés

Les étudiants handicapés : (4.5 Mo)

Mots-clés: Enseignement supérieur, Après le bac

Imprimer E-mail

SAIS92 - Association Loi 1901
Tour RTE - 29 rue des 3 Fontanot
92024 NANTERRE
Tél : 01 49 01 37 26 - mail : sais92@wanadoo.fr

Travail en partenariat avec l’Education Nationale et le
Conseil Général des Hauts-de-SeineMembre de la FNASEPH 
Membre du CDCA - Convention de partenariat 
avec l’Académie des Hauts de Seine

piwigraph.fr

Ifp
Logo-maif
Fondationlejeune
Echiquier
Logo-colors
Rte
Caissedepargne
PPR
Tf1