1A 2A 3A 4A

 

Il est important que le projet de l’élève soit global, l’enfant est non seulement à l’école mais aussi à la cantine et/ou au centre de loisirs. Trop souvent, les animateurs travaillant à la cantine ou dans les centres de loisirs ne sont pas informés de ce qui a été mis en place à l’école.
SAIS 92 organise des sessions de sensibilisations et de formation auprès des animateurs, atsem ou tout autre personnel des mairies susceptible d’accueillir des enfants handicapés ((centre de loisirs, cantine, garderie après l’école).
 
Ces actions se font dans le cadre d’une convention de partenariat signée avec chaque Mairie. Ces sensibilisations suivant les cas sont conduites en partenariat avec les équipes ERH, Autisme 92 ou la Direction Départementale des Jeunesses et Sport.
 

Formation et sensibilisation auprès des animateurs dans le cadre des conventions Mairies – SAIS92.

Le bilan de cette action, menée auprès d’une centaine d’animateurs (cantine, centre de loisirs et séjours de vacances) ou Atsem (aide à l’accueil en maternelle) depuis 3 ans, est d’autant plus positif qu’elle a permis une véritable dynamique de groupe pour ces professionnels dont la motivation s’est révélée croissante à travers des échanges interservices.

Ces temps de partages d’expériences sont très appréciés par ces professionnels trop souvent en mal de reconnaissance de l’éducation nationale. Une meilleure connaissance des procédures scolaires leur permet de trouver pleinement leur place lors des équipes éducatives auxquelles certains d’entre eux ont pu participer.

Les animateurs reconnaissent, après une journée de sensibilisation, une évolution de leur regard face au handicap, à travers des repères concrets exprimés par les intervenants ou grâce aux documents transmis qu’ils trouvent très intéressants.

Leurs échanges avec les familles sont facilités après ces temps de réflexion qui leur apporte une plus grande confiance en eux et diminue leur appréhension. De même leur observation des enfants évolue, plus développée et plus ciblée sur les répercussions du handicap. Ils sont amenés à réfléchir sur leurs attitudes, leurs pratiques et apprécient de bénéficier d’un large temps de parole. Enfin, ils sont aussi rassurés par les témoignages de professionnels de l’éducation – séquences du DVD SAIS 92 – qui sans être spécialisés, construisent leurs expériences en partenariat avec les acteurs de soins.


Pour conclure, il reste une demande très forte de la part de ces professionnels de l’enfance, qui est d’être considéré pleinement comme partenaires des projets des enfants pour partager les informations relatives aux projets scolaires. Alors pour que leur motivation ne s’essouffle pas, parents, enseignants et directeurs d’écoles, n’hésitez pas à les impliquer : pensez à les inviter aux équipes éducatives au cours desquelles leur regard sur l’enfant, hors les temps d’apprentissages, ne peut être que constructif et complémentaire !!