1A 2A 3A 4A

 

Capture decran 2014-01-09 a 18.18.00petit dej 7 12 2013Le réseau co-animé par SAIS92 et la DDCS poursuit son cycle de formation que vous trouverez sur notre site www.sais92.fr
Les outils travaillés notamment la plaquette à destination des familles,outil commun au réseau que chaque commune s’approprie.    
Le programme de formation des journées réseau pour 2013/2014.

La prochaine réunion du Réseau Loisirs Handicap 92 aura lieu le jeudi 13 février 2014 à la MDPH avec comme problématique “le développement psychologique de l’enfant” par Léonard Vannetzel, psychologue.


Bilan du 5ième petit déjeuner des élus du samedi 7 décembre 2013 à Courbevoie

wuillamierL40Cette année la ville de Courbevoie a accueilli plus de 135 participants le Samedi 7 Décembre matin, en présence de Jacques Kossowski, Député-maire de Courbevoie ; de Marie-Pierre Limoge, Maire adjointe à la vie scolaire et à la jeunesse et Martine Leventic, Maire adjointe à la petite enfance, à l’action sociale et au handicap de Courbevoie ; de Jacques Gautier, Président de l’Association des maires des Hauts-de-Seine, Sénateur maire de Garches ; Eric Quenault, Directeur départemental de la Cohésion sociale ; Philippe Wuillamier, Directeur académique des Services de l’éducation nationale ; Daniel Courtes, Conseiller général en charge du handicap et maire adjoint aux sports et au plan de sauvegarde.

Les  échanges  ont été  animés dans un grand respect du programme par Gérard Creps, inspecteur Jeunesse et Sports de la DDCS.

image2L40Nous saluons l’annonce de Monsieur Gautier de la volonté de  l’association des maires, avec le réseau éducation qui réunit les 36 maires-adjoints chargés de l’éducation dans les Hauts-de-Seine dirigés par Virginie Lanlo, Maire-adjointe de Meudon, de créer un observatoire du handicap. En son  sein, les adjoints en charge des affaires scolaires, mais aussi les services de l’état et toutes les associations et organismes concernés, pourront avoir un rôle de réflexion. Monsieur Gautier a réaffirmé que quel que soit les résultats des élections municipales, les 36 maires des Hauts-de-Seine, sont décidés à s’engager plus encore à nos côtés au regard du combat exceptionnel que nous conduisons tous ensemble.

Puis  Présentation des évolutions du Réseau Loisirs Handicap 92 par Anaïs Rouhaud de la  DDCS.

Saluons la mobilisation des référents loisirs Handicap 92, tous présents, représentant les 25 communes qui participent régulièrement au réseau.   

carteReseauLoisirsHandi92Suivi de l’Intervention de Léonard Vannetzel, psychologue clinicien sur les définitions des troubles du comportement et les actions à mettre en place pour faciliter la scolarisation et la participation des enfants présentant  ces troubles à l’école et en centre de loisirs.

presentation leonard Vannetzel troubles du comportementEnfin la table ronde mettant en scène une “Équipe éducative élargie” a pu concrétiser cet indispensable partenariat :
Problématique particulier des troubles de comportements, un handicap difficile à identifier, l’école souvent révélatrice des difficultés.

Nous tenons tout particulièrement à remercier Monsieur Wuillamier, le directeur académique qui a tenu à rester parmi nous toute la matinée et a pu ainsi exprimer la volonté de l’Éducation Nationale de réussir ce partenariat, de travailler à la “porosité” entre les services afin, tout en respectant la place et les responsabilités  de chacun, de faciliter le parcours des élèves et plus largement des enfants handicapés. Réaffirmant que l’actuelle réforme des rythmes scolaires ne pourra que nous inciter à ce travail de coopération.

Ouverture par Mme Laurent-Cognet, Inspectrice de l’Education Nationale de Courbevoie   

  • Rappel du cadre de travail entre la Mairie et l’Education Nationale,
  • Rappel du rôle de l’école et surtout du chef d’établissement (directeur), responsable de l’équipe éducative pour une première demande.

Intervention de Monsieur Maréchaux, Directeur d’école sur la conduite de l’équipe éducative et des réponses apportées en partenariat, en attendant la constitution du dossier MDPH.
Parole de la famille qui se tourne vers la MDPH : Problèmes des difficultés de diagnostic.
L’accès aux psychologues, Mr Vannetzel.
L’enseignant référent, un facilitateur pour monter le projet et un coordonnateur par la suite : témoignage de Madame Pechemegre-Caminade et Madame Chartois.
Les réponses de la Mairie, les regards croisés avec le référent loisir handicap,  Madame Lebouché, une réponse adaptée au projet global de l’enfant.
Le temps MDPH, intervention du Docteur Périssé, médecin évaluateur.

En amont, intervention du psychologue scolaire comme facilitateur ou du thérapeute extérieur ; le diagnostic et le temps de la compensation et de la mise en place du PPS (AVS si besoin) et équipe de suivi de scolarisation élargie aux partenaires de la commune.

Les conclusions peuvent être ainsi résumées :

  • Eviter des évaluations successives qui entrainent l’usure des parents, travailler plutôt en regards croisés.
  • Faire du lien avec les parents sur les différents temps de l’enfant.
  • Respecter la parole de tous depuis les places respectives.
  • Institutionnaliser/élargir les participations aux équipes éducatives et au suivi de scolarisation aux partenaires de la commune (centre de loisirs, services jeunesse…), en accord avec les familles.
  • Penser le projet globalement et à la libre circulation de l’enfant : c’est à l’environnement de s’adapter pour faciliter son parcours.

Nous tenons à remercier la Ville de Courbevoie pour son accueil de grande qualité, ainsi que tous les participants nombreux qui ont fait le déplacement en ce samedi chargé du Téléthon, notamment.
Le compte rendu détaillé est téléchargeable sur notre site.

Toutes les actualités

adapei92     afm     Gd logo AND    logo-envoludia    apf    ASF92     avenirdysphasie     dmf    familles    gae    sh92     apeda     DFD logo