1A 2A 3A 4A

 

Moins de rupture d’accompagnement mais toujours autant de précarité.

L’accompagnement des élèves handicapés : les annonces du Président  lors de la  Conférence Nationale du Handicap du jeudi 19 Mai :Moins de rupture d’accompagnement mais toujours  autant de précarité
La création de 32 000 postes d'AESH sur 5 ans
À l’occasion de la Conférence nationale du Handicap, le président de la République a annoncé la création de 32 000 postes d’accompagnants des élèves en situation de handicap sur 5 ans. Cette mesure exceptionnelle vient conforter l’action du gouvernement en faveur d’une école et une société toujours plus inclusives. Dans les 5 prochaines années, 56 000 contrats aidés seront progressivement transformés en 32 000 emplois d’AESH[1] au rythme de 11 200 contrats aidés par an soit 6 400 ETP d’AESH. À terme, ce seront donc plus de 50 000 emplois d’AESH formés et stabilisés dans leur emploi qui exerceront et qui accompagneront les élèves en situation de handicap.
[1] Un contrat aidé représente 20 heures par semaine contrairement à un ETP d’AESH qui est à 35 heures par semaine.
Dans le 92 malheureusement le choix a été fait de proposer  des contrats AESH sur des 20 heures 30 semaines donc cela ne résout en rien la précarité financière des salariés.
A ce jour nous n’avons pas encore connaissance de la répartition  des postes qui seront affectés à chaque académie.


http://www.education.gouv.fr/cid102157/conference-nationale-du-handicap-2016-un-point-d-etape-positif-pour-l-ecole-inclusive.html&xtmc=cnh&xtnp=1&xtcr=3

Un conseil aux accompagnants en contrat CUI faites vous connaître si vos contrats arrivent à échéance d’ici septembre 2016 auprès des services de l’éducation Nationale du 92

Capture decran 2015-01-03 a 14.53.59Notre association SAIS92 était présente par le biais de la FNASEPH dont  nous sommes membres. Sophie Cluzel, sa présidente était au Forum régional sur la Jeunesse à Lille le vendredi 5 décembre et à l’Elysée pour la conférence.
A l’occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014, présidée par le Chef de l’Etat, trois objectifs principaux ont été fixés :

  • construire une société plus ouverte aux personnes en situation de handicap;
  • concevoir des réponses et des prises en charge adaptées à la situation de chacun ;
  • simplifier leur vie quotidienne.

Chacun de ces objectifs correspond à des engagements précis des pouvoirs publics, de court terme et sur la durée, rappelés dans le présent relevé de conclusions.

Lire la suite : Conférence Nationale du Handicap Jeudi 11...