1A 2A 3A 4A

 

Je suis la mère d’un adolescent de 14 ans, atteint de TED (Trouble Envahissant du Développement) avec un gros trouble du langage. Il est actuellement scolarisé dans une UPI spécifique pour l’accueil des jeunes autistes. Cette UPI est située dans un collège au sud du département (92). Cette classe est rattachée à un SESSAD spécialisé dans les troubles envahissant du développement. L’inscription dans cette UPI va de pair avec le rattachement à cette structure de soins spécifique.

Nous habitons au centre du Département, mais compte tenu de son profil, mon fils n’avait pas sa place dans une UPI (1) classique.  En conséquence, il n’y a pas de proximité, par exemple pour mon fils (qui n’est pas le plus éloigné), il faut compter environ 40 minutes de transport le matin et un peu moins le soir. Le transport est agréé par la Préfecture, le chauffeur prend en charge 4 jeunes scolarisés dans cette même UPI.

Lire la suite : Témoignage d'une expérience en UPI 

http://www.magazine-declic.com/parcours-pour-les-enfants-dys.html

Les troubles des apprentissages et de l’attention sont souvent diagnostiqués sur le tard. Et quand la prise en charge n’est pas adaptée, la scolarisation s’en trouve perturbée… Réunis par trois associations du sud de la France le 16 mars 2010 à Aubagne, des parents d’enfants dys racontent.

Les participants

Marie-Pierre, maman de Vincent, 10 ans, dyspraxique et précoce.
Céline, maman de Léa, 7 ans, dyspraxique visuospatiale avec troubles de l’attention.
Valérie, maman d’Alexandre, 8 ans, atteint de troubles de l’attention.
Bernard, papa de Paul-Emmanuel, 18 ans, dyslexique.
Françoise, maman d’Emma, dyscalculique, dysorthographique et dyspraxique visuospatiale.
Feta, maman de Madlyn, 13 ans, dyslexique.

Lire la suite : Quel parcours pour les enfants dys ?