1A 2A 3A 4A

 

Un enfant handicapé ne peut en aucun cas être orienté sous prétexte qu’il a redoublé une fois.

Si on se réfère au texte du décret du 24 août 2005 relatif aux dispositifs d’aide et de soutien pour la réussite des élèves à l’école, il est possible de redoubler plus qu’une fois si cela est nécessaire au projet d’un enfant.

Dans le cas où il y ait désaccord même après concertation, l’appel de la commission départementale peut être envisagée comme pour tout autre enfant.

 

Qu’en est-il du redoublement pour un enfant handicapé ? Les demandes de redoublement doivent-elles être validées par la MDPH ?
En ce qui concerne le redoublement, le droit commun applicable est un seul redoublement autorisé dans le primaire.
Toutefois, ceci ne concerne pas les enfants qui sont titulaires d’un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) et qui alors sortent du cadre ordinaire.

Dans ce cas, l’équipe éducative peut demander pour compléter l’acquisition des compétences de l’enfant, soit un maintien soit un allongement du cycle actuel, et à ce moment là le PPS sera soumis à la validation de la MDPH.

Primaire / Rappel des cycles :
1er cycle : 1ère et 2ème section de maternelle,
2ème cycle : grande section, CP et CE1,
3ème cycle : à partir du CE2 jusqu’au cm2.

 
Quels sont les critères à prendre en compte pour le passage en classe supérieure (ex CP) pour un enfant avec handicap mental (Trisomie 21) ?

Pour le passage en classe ordinaire une véritable évaluation doit être effectuée prenant en compte, tant les compétences scolaires, que les aptitudes à l’autonomie et au comportement d’élève ensuite l’équipe éducative décidera de la meilleure solution à prendre.