1A 2A 3A 4A

 

Un nouveau dispositif, le plan d’accompagnement personnalisé (PAP), vient d’être créé à l’intention des élèves présentant des troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…). Il vise à leur apporter les aménagements pédagogiques spécifiques dont ils ont besoin pour le bon déroulement de leur scolarité.

Créé par la loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République, en juillet 2013, le PAP s’adresse aux enfants dont les difficultés scolaires sont durables.

Des aménagements pédagogiques

Lorsque les difficultés ne nécessitent pas de moyens de compensations (aides techniques, accompagnant…), le PAP est alors une solution.

Il s’agit d’un dispositif interne à l’établissement qui ne fait pas intervenir la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Il permet aux élèves présentant des troubles dys de bénéficier d’aménagements ou d’adaptations pédagogiques. Ils peuvent porter sur du temps supplémentaire, l’usage de l’ordinateur, l’adaptation des cours (textes aérés et agrandis), la mise en place de méthodes adaptées (repères visuels, moyens mnémotechniques…), l’emplacement dans la classe …

De la maternelle au lycée

Le PAP peut être mis en place sur demande de la famille ou de l’établissement scolaire avec accord des parents.

Après avis de l’école, du collège ou du lycée comportant un bilan des adaptations déjà réalisées, la demande est transmise au médecin scolaire pour avis.

Après validation, le PAP est mis en œuvre par les équipes éducatives (inspecteur de l’éducation nationale, directeur d’établissement, enseignants). Il est révisé tous les ans.

 

La circulaire N° 2015-016 du 22-01-2015, relative au Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP)

Cette circulaire vient compléter la panoplie d’outils utiles  pour organiser la scolarisation des  élèves en situation de handicap.

Ce PAP s’adresse aux élèves ayant des troubles des apprentissages engendrant des difficultés durables :

  • pour lesquels le PPRE et le PAI n’apportent pas de solutions adaptées,
  • et pour lesquels, il n’y a pas de demandes et de besoins de décisions relevant de la MDPH (ni AVS, ni matériel, ni orientation, ni allocation).

Ce PAP vient dire le besoin et  préciser les aménagements et adaptations pédagogiques que les enseignants devront mettre en place et suivre chaque année, consignés dans un livret qui suit l’élève.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=85550

Conseil aux parents : Les aménagements et adaptations qui sont contenus dans ce document sont autant de pistes d’aménagements et adaptations que vous pouvez demander à inclure dans le PPS. Voyez ce qui est profitable à votre enfant en fonction de sa situation de handicap.

Par exemple les items cités dans le PAP relatifs aux Evaluations “accorder un temps majoré“ “Donner des consignes à l’oral”  “Adapter les supports” “Autoriser différents supports”  “Ne pas pénaliser le soin, l’écriture… “,  sont autant d’adaptations qui conviennent à nombre d’élèves en situation de handicap et entrent tout à fait dans la composition d’un PPS.