1A 2A 3A 4A

 

Aide à la vie quotidienne dans l'établissement, l'auxiliaire de vie scolaire (AVS) intervient pour permettre à l'enfant en situation de handicap d'accomplir des gestes qu'il ne peut faire seul, travaille en collaboration avec l'enseignant, facilite le contact entre l'élève et ses camarades de classe, tout en veillant à l'encourager dans ses progrès en autonomie. La fonction d'auxiliaire de vie scolaire évolue aujourd'hui vers la reconnaissance d'un nouveau métier.

Qui sont les AVS ?

Titulaires du bac ou équivalent, les AVS ont au moins 20 ans s'ils exercent en internat.

  • Les AVS-i facilitent l'inclusion scolaire individualisée d'un seul élève.
  • Les AVS-M : depuis la rentrée 2012, des auxiliaires de vie scolaire pour l’aide mutualisée interviennent dans les établissements auprès des élèves qui ne nécessitent pas une attention soutenue et continue. Ils offrent une aide souple, disponible à proximité immédiate en fonction de leurs besoins.
  • Les AVS-co ont une fonction collective ; ils aident une équipe accompagnant l’inclusion de plusieurs jeunes handicapés : Clis ou Ulis .

 

Que font les AVS ?

Les AVS-i, chargés du suivi individuel d’un élève handicapé, peuvent avoir à :

  • intervenir dans la classe : aide aux déplacements, à l'installation ou à la manipulation de matériel, au cours de certains enseignements, facilitation et stimulation de la communication entre le jeune handicapé et son entourage, ou toute aide définie avec l'enseignant ;
  • participer aux sorties de classe occasionnelles ou régulières ;
  • accomplir des gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou paramédicale particulière (aide aux gestes d’hygiène, par exemple) ;
  • participer à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés de scolarisation en tant que membres de l'équipe de suivi de la scolarisation.

Les AVS n'ont pas vocation à se substituer aux professionnels de l'enseignement ou du soin. Ils sont en charge d'un accompagnement "généraliste", uniquement dans le cadre scolaire et périscolaire, sans intervenir au domicile de l'élève.

 
Comment se fait la demande ?

Les parents, dans le cadre du PPS font la demande d'AVS à la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

Le dossier est transmis à la CDAPH qui attribue un AVS-i ou un AVS-M et définit des domaines d’activité ainsi qu'un quota d'heures.

C'est ensuite au rectorat de procéder au recrutement en fonction des candidats disponibles (souvent en nombre insuffisant). A noter : côté établissement scolaire, la présence de l'AVS ne peut être considérée comme condition pour l'inscription de l'élève.

 
Vers une professionnalisation des AVS

Recrutés jusqu’ici en CDD limité à six ans d’exercice, plus de 28000 AVS recrutés sur des contrats d’assistant d’éducation pourront progressivement bénéficier d’un CDI après validation des acquis de l’expérience. Ils obtiendront par équivalence un diplôme d’accompagnant en cours d’élaboration.

Ce diplôme d’état, de niveau V, offrira des passerelles entre les différents métiers d’accompagnement : à domicile, en établissement et en milieu scolaire. Il s’appuiera sur les réseaux de formation existants pour les métiers du social. Un tronc commun suivi d’une spécialisation débouchera sur les diplômes d’auxiliaire de vie sociale, d’aide médico-psychologique et d’auxiliaire de vie scolaire. Les accompagnants pourront ainsi bénéficier d’une évolution de carrière. A terme, cette professionnalisation permettra d’éviter la multiplication des intervenants autour des jeunes handicapés.

 

Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)

Depuis la rentrée scolaire 2014, les fonctions d'auxiliaire de vie scolaire peuvent être confiées aux accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)" Ils remplacent les auxiliaires de vie scolaire recrutés par contrat d’assistant d’éducation (AED-AVS).

Les AESH apportent une aide individuelle ou mutualisée pour l’inclusion scolaire des élèves handicapés. Pour être recrutés, ils doivent justifier d'un diplôme dans le domaine de l'aide à la personne ou de deux ans d'expérience professionnelle dans le domaine concerné (aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ou accompagnement des étudiants en situation de handicap). Ils sont recrutés dans le cadre d’un contrat de 3 ans, renouvelable une fois. Au-delà de ce délai, le nouveau contrat est à durée indéterminée. Les assistants d’éducation ayant plus de 6 ans d’expérience peuvent également bénéficier d’un CDI.

Les AESH qui ne possèdent pas de diplôme dans le domaine de l'aide à la personne bénéficient d’une formation spécifique durant leur service. Ils peuvent également faire valider les acquis de leur expérience professionnelle.


http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/L-auxiliaire-de-vie-scolaire-AVS