1A 2A 3A 4A

 

Le PPS :

Le PPS est un élément du plan de compensation du handicap. Il précise les modalités du déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux besoins des élèves handicapés. Il assure la cohérence et la continuité du parcours scolaire.

L’arrêté du 11 février 2015 formalise le PPS en fournissant un modèle du document valable sur l’ensemble du territoire.
Il comprend 7 pages. La première partie, habituelle, fait état de  d’identification de l’élève en situation de handicap.
La deuxième partie est consacrée à la description des priorités et des objectifs du PPS. Elle est suivie des  propositions de l’équipe pluridisciplinaire, que ce soit en termes d’orientation scolaire, d’orientation médicosociale, d’attribution du matériel  adapté, du aide humaine et déclinaison des activités principales indiquées sur la notification.
La quatrième partie retrace les décisions prises sur ces mêmes items. Enfin, la dernière énumère les préconisations relatives à la mise en œuvre du PPS. A noter : le modèle s’accompagne d’une nomenclature détaillée applicable au PPS et indiquant, pour chaque item, les différentes réponses possibles.
Il est à noter l’absence de la CLIS dans la nomenclature. En effet un texte doit paraitre pour dénommer les CLIS  en “ULIS”,  d’où le seul terme utilisé dans cette nomenclature.  Cette nouvelle CLIS fonctionnera de manière plus ouverte dans l’école élémentaire avec des temps d’inclusion plus clairs qu’avant  et des accompagnements plus adaptés avec l’enseignement spécialisé.

A noter aussi dans la nomenclature des temps de scolarisation cités. Ils sont là pour donner des repères de temps pour la scolarisation en Unités d’Enseignement et pour mesurer aussi les évolutions de ce temps.

L’arrêté du 11 février 2015 relatif au PPS, avec les annexes.

 

1. Généralités

L’école accueille depuis de nombreuses années des enfants malades ou handicapés. Les textes réglementaires récents réaffirment trois points fondamentaux :

  • les enfants atteints de troubles de la santé ou porteurs de handicap bénéficient d’une scolarisation au même titre que les autres enfants ;
  • cette scolarisation est prioritairement mise en œuvre dans l’école la plus proche du domicile ;
  • la communauté éducative, en association avec les partenaires, met tout en œuvre pour assurer la scolarisation de ces enfants.

Lire la suite : Accueil de l’élève atteint de maladie chronique

Téléchargez un modèle type de PAI

Le projet d'accueil individualisé, le PAI,est mis au point sous la responsabilité du directeur de l'école ou du chef d'établissement afin de faciliter l'intégration à l'école de l'enfant atteint de troubles de la santé, comme les allergies alimentaires par exemple ou l'asthme.
Il précise les adaptations nécessaires à la scolarité et à la vie quotidienne des élèves malades ou présentant des troubles des apprentissages.

La mise en place d'un PAI doit être demandée par la famille au chef d'établissement. Le PAI concerne l'élève atteint de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance de handicap : pathologies chroniques, allergies, intolérance alimentaire.

Lire la suite : Le Projet d'Accueil Individualisé (PAI)