1A 2A 3A 4A

 

Les Nouveaux Moyens d’accompagnement les Auxiliaires de Vies Scolaires Mutualisé ont commence a être notifiés au parent
Ci-dessous les informations que vous allez recevoir qui accompagneront la notification.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et allez voir sur notre site www.sais92.fr notre dossier spécial AVS i AVS M.

Note concernant l’aide humaine dans le cadre de la scolarisation

Attention nouvelles dispositions concernant les auxiliaires de vie scolaire :
Le décret n° 2012-903 du 23 juillet 2012 “relatif à l’aide individuelle et à l’aide mutualisée apportées aux enfants handicapés” introduit une nouvelle notion d’aide humaine pour la scolarisation : l’aide mutualisée.

Lire la suite : AVS : Groupe de concertation Métier...

lettre36aHistoriquement, il s’agit d’un dispositif mis en place en 2004, porté par 2 associations, la ligue de l’enseignement 92 et l’ADPEP 92 (association départementale des pupilles de l’enseignement public) afin de permettre le recrutement d’ A.V.S. en complément de ceux de l’Education Nationale, avec un cofinancement départemental et Etat, pour assurer l’accompagnement scolaire des élèves handicapés. Avec la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et l’ouverture des portes de l’école aux élèves handicapés, les besoins d’accompagnement ont eux aussi augmentés.

 

lettre36photo4Ce dispositif Conseil Général a été étendu au fil des ans afin d’augmenter le nombre d’A.V.S. Aujourd’hui, il s’élève à 83 A.V.S pour 180 enfants pris en charge.

Nous tenons à préciser que, grâce à l’apport complémentaire de financement des formations par le Conseil Général et le professionnalisme des deux associations gestionnaires, ces accompagnements sont de grande qualité. C’est pour cela que nous regrettons d’autant plus la décision du Conseil  Général.

L’Education nationale a mis en place un nombre croissant de postes (de 191 A.V.S. en 2007 à 710 A.V.S. en 2012).
Elle s’est engagée au niveau National à créer 350 emplois d’A.V.S. supplémentaires dès la rentrée scolaire 2013/2014 “notamment pour mieux accompagner les élèves en situation de handicap et ceux présentant des besoins éducatifs particuliers” (circulaire de la rentrée septembre 2013).

Sur ces 350 créations de postes au niveau national, combien les Hauts de Seine pourront-il avoir pour pouvoir réembaucher les 83 AVS des 2 associations gestionnaires ?

Lire la suite : La rentrée scolaire 2013 se complique : le...

Le jeudi 22 août, les ministres ont fait part des arbitrages issus du rapport Komitès :
http://www.education.gouv.fr/cid73393/accompagnement-des-eleves-en-situation-de-handicap-la-reconnaissance-dun-vrai-metier.html

Des compétences enfin reconnues auprès de nos enfants handicapés.
Un pas est franchi pour sécuriser l’emploi des personnels (AVS-i et AVS–co) sous contrats d’Assistant d’éducation à travers leur « Cdéisation » au sein de l’éducation nationale à compter de septembre 2014.
Une voie est également ouverte pour les contrats aidés.
A quand le pas vers l’accompagnement social et de l’insertion professionnelle ?
Sont en effet remis à plus tard : la prise en compte des besoins d’accompagnement hors de l’école et la notion de service d’accompagnement tout temps de vie.

Limiter le temps d’accompagnement aux heures scolaires ne va pas permettre d’éviter complètement le turn-over des personnels dans la mesure où le nombre d’heures ne leur permettra pas de vivre de leur travail…
Quant à la reconnaissance d’un métier, elle est certes amorcée, mais selon nous, ne correspond pas aux exigences de qualité que nous exposons depuis des années. Nous pouvons aussi être inquiets dans la mesure où 60% des AVS (AED) ont de Bac à Bac +2.
Un diplôme d’état d’accompagnant verra le jour en 2015 par fusion des diplômes DEAVS (auxiliaire de vie sociale), DEAMP (auxiliaire médico psychologique), définissant un tronc commun et 3 spécialités (domicile, établissement, vie scolaire mais dénomination pas encore établie), avec reprise des référentiels du groupe KOMITES, pour la partie «Accompagnant des jeunes handicapés AJH »
Ce diplôme sera accessible par la formation initiale dispensée par les instituts de formation en travail social, par VAE pour les AVS en poste
Ci-joint la circulaire qui permet de sauver les compétences pour 1 année supplémentaire pour les Assistants d’éducation même sortis depuis le 1er janvier 2013 et ceci est une bonne nouvelle.

Lettre n°38

 

 

cgLe directeur Académique de l’Éducation Nationale,  Mr Rosselet, a  affirmé lors de la réunion plénière Handiscol qui s’est tenue mercredi 12 juin à Nanterre que je cite “aucun des 176 enfants concernés ne sera en rupture  d’accompagnement  ni aucun AVS, s’il remplit les critères d’emploi, ne saurait être laissé sur le chemin”.
De quoi rassurer donc les 176 familles concernées à la veille des vacances scolaires.
D’autre part, il a annoncé que tous les enfants et jeunes qui ont reçu une notification d’accompagnement devrait l’être effectivement lors de la rentrée car le ministère de l’emploi a annoncé l’ouverture des contrats aidés pour l’accompagnement des enfants handicapés.
Encore une fois si la quantité est peut être au rendez vous, nous ne pouvons que déplorer que ce soient des contrats précaires encore une fois et que nos jeunes sont une fois de plus la variable d’ajustement de la politique de l’emploi du gouvernement

En effet, le fameux rapport KOMITES sur la profes-sionnalisation des accompagnants n’étant toujours
pas rendu public (arbitrage et chiffrage sont toujours en cours), nous ne sommes toujours pas sur une professionnalisation et un cadre d’emploi digne de
ce nom.

Nous avons reçu l’engagement du Ministère de l’Education Nationale que la CDISATION des AVS ayant atteint leur 6 ans de contrat depuis le 1er janvier 2013 et qui aujourd’hui se sont vus proposer un contrat CDD de 10 mois, se verront conclure un CDI avant Fin juin 2014.

Nous tenons par cette information à rassurer ces accompagnants mais nous ne connaissons pas encore les conditions précises de ces contrats.
D’autre part, nous nous battons également pour les AVS qui après 6 ans de contrats d’assistant d’éducation sont actuellement en Contrat Unique d’insertion CUI de 2 ans puissent également bénéficiés de cette cdisation.
Cela est, en effet, un comble que ces personnes les mieux formées, qui ont développées de réelles compétences, au bout de 8 ans soient purement et simplement remerciées. A ce sujet vous pouvez sur notre site internet voir la mobilisation des parlementaires à nos côtés pour résoudre cette injustice.  

Lire la suite : Poursuite du processus de “CDISATION” des AVS au...