1A 2A 3A 4A

 

Capture decran 2015-01-03 a 14.53.59Notre association SAIS92 était présente par le biais de la FNASEPH dont  nous sommes membres. Sophie Cluzel, sa présidente était au Forum régional sur la Jeunesse à Lille le vendredi 5 décembre et à l’Elysée pour la conférence.
A l’occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014, présidée par le Chef de l’Etat, trois objectifs principaux ont été fixés :

  • construire une société plus ouverte aux personnes en situation de handicap;
  • concevoir des réponses et des prises en charge adaptées à la situation de chacun ;
  • simplifier leur vie quotidienne.

Chacun de ces objectifs correspond à des engagements précis des pouvoirs publics, de court terme et sur la durée, rappelés dans le présent relevé de conclusions.

 

 

Capture decran 2015-01-03 a 14.55.28Vous pourrez retrouver la totalité des échanges sur notre site, aussi nous avons extrait les principales annonces pour un parcours scolaire, social et d’insertion professionnelle pour les jeunes handicapés. Voir site www.fnaseph.fr

I. Une société inclusive

Ouvrir l’école aux enfants et engager la “désinstitutionalisation”. À la rentrée 2015, 100 unités d’enseignement actuellement installé dans des établissements médico-
sociaux seront transférées vers des écoles “ordinaires”.
La qualité des apprentissages des enfants sourds sera renforcée par une meilleure prise en compte de leur choix linguistique et par une formation adéquate, dès septembre 2015, des enseignants spécialisés en Langue des signes française (LSF) et en Langage parlé complété (LPC).
Chaque projet d’école devra désormais comporter un volet sur l’accueil et les stratégies d’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers.
L’éducation ne s’arrête pas aux portes de l’école. Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, l’effort des collectivités pour intégrer aux activités périscolaires les enfants handicapés sera soutenu dès la rentrée 2015/2016 par l’Education nationale et avec les concours financiers de la CNAF - dans le respect de ses budgets.
La scolarité des jeunes handicapés doit se prolonger dans l’enseignement supérieur. D’ici trois ans, toutes les universités devront avoir adopté un schéma directeur “handicap” tel qu’il est prévu par la loi du 22 juillet 2013. Un label identifiera les progrès réalisés en matière d’accessibilité pédagogique.

Vivre et travailler comme les autres, avec les autres :
La formation professionnelle est capitale pour augmenter les chances d’emploi des personnes en situation de handicap. La possibilité récemment ouverte de financement de formations pendant les arrêts de travail, la faculté offerte aux centres de rééducation professionnelle de collecter la taxe d’apprentissage, ainsi que le plan de mobilisation pour l’apprentissage, y compris dans la fonction publique, bénéficieront aux jeunes - et aux moins jeunes - en situation de handicap.
Afin de conforter cette dynamique, les salariés handicapés pourront bénéficier d’un abondement de leur compte personnel de formation par l’AGEFIPH, selon des modalités qui seront rapidement précisées par cette institution.

L’accompagnement des travailleurs handicapés vers l’emploi et dans leur évolution professionnelle doit offrir plus de continuité, faciliter les passerelles entre emploi protégé et emploi en milieu ordinaire, et apporter aux situations de handicap psychique les réponses spécifiques qu’il requiert. Il sera demandé à l’AGEFIPH et au FIPHP de faire évoluer en ce sens leurs prestations d’intervention et d’en accroître la lisibilité.

L’Etat de son côté procédera aux simplifications nécessaires, notamment pour que l’aménagement des postes de travail demandé par un employeur soit accéléré. Il révisera le cadre règlementaire dans lequel s’inscrivent les accords que peuvent signer les entreprises en matière d’accueil des travailleurs handicapés, de manière à rendre ce cadre plus incitatif.
Afin d’encourager les travailleurs handicapés qui ont un projet comme travailleurs indépendants, le projet de loi pour la croissance et l’activité permettra de reconnaître au titre de l’obligation d’emploi de 6%, les prestations de ces travailleurs indépendants auxquels s’adresse une entreprise.
Il en sera de même pour les parcours de découverte des métiers des collégiens et des lycéens en situation de handicap, afin de conforter tout ce qui permet aux entreprises et aux jeunes handicapés de se rencontrer, et à ceux-ci de construire leurs projets professionnels.
Dans cet esprit, le service civique sera facilité et étendu jusqu’à l’âge de 30 ans pour les personnes en situation de handicap.
Par ailleurs l’offre de métiers vers lesquels s’orientent les personnes handicapées doit s’élargir et se diversifier. L’AGEFIPH est prête à y contribuer de même que les structures d’accompagnement vers l’emploi que sont les CAP Emploi. C’est aussi un des enjeux de la compétition internationale des Abilympics (l’autre Olympiades des métiers) que la France accueillera à Bordeaux en mars 2016.

II. Des parcours et des soins adaptés : voir site www.fnaseph.fr

III. Des mesures concrètes de simplification pour améliorer le quotidien des plus fragiles.

Par exemples, allongement de la durée validité du certificat médical de 3 mois à 6 mois. Attribution de l’AAH sur 5 ans au lieu de 2 ans....

Toutes les actualités

adapei92     afm     Gd logo AND    logo-envoludia    apf    ASF92     avenirdysphasie     dmf    familles    gae    sh92     apeda     DFD logo