1A 2A 3A 4A

 

mdphL48Au delà des commissions CDA enfants, adultes et plénières ou SAIS92 siège en représentation des familles et Sophie Cluzel en tant que Vice présidente de la CDA, nous participons activement aux ateliers thématiques montés en alternance d’une CDA plénière par mois.

Il ne faut pas le nier la numérisation des dossiers a causé et cause encore non seulement de gros retard mais aussi des dysfonctionnements importants. N’hésitez pas à nous faire remonter toutes informations utiles.

Atelier 16-25 : 2 axes à cet atelier

  • Travail pour éviter les ruptures de droit au passage enfant adulte, gros problème de transfert des informations à la CAF, anticipation des demandes de RQTH ET AAH.
  • Fluidifier le parcours des jeunes de 16 à 25 ans et leur insertion professionnelle.
    • Comment passer d’une scolarité accompagnée à l’emploi accompagné ?
    • Comment pour les jeunes qui ont appris en milieu ordinaire de formation avoir accès à l’emploi en restant en milieu ordinaire ?
    • Comment accompagner les jeunes issus du Médico social vers le milieu ordinaire de travail ?
    • Comment éviter la rupture de parcours et le retour à la maison ?
    Autant de question sur lesquelles nous travaillons avec la mise en réseaux des partenaires et la volonté de voir enfin aboutir une CDA 16/25 ans.

Capture decran 2016 03 04 a 10.45.26

Groupe Transport 

La première réunion a permis de poser les questions, de poser le principe d’un questionnaire à faire parvenir aux établissements médicaux sociaux et aux écoles pour recenser le nombre de jeunes relevant de la problématique des temps partagés et des difficultés que rencontrent les jeunes à participer aux activités péri scolaires du fait de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Actuellement le Stif refuse de mettre en place une tournée supplémentaire.
pavemdphL48Des courriers vont être envoyés et à la prochaine réunion qui n’est pas encore programmée le STIF devrait être présent.

Une présentation du PAM92 nous a été faite ainsi que les nouvelles mesures pour les bénéficiaires de la carte améthyste.

PAM 92 fait partie du réseau PAM (Pour Aider à la Mobilité) mis en place par le STIF et la Région Île-de-France pour transporter les personnes à mobilités réduites partout en île de France pour aller à son travail et aux loisirs sorties spectacles.
PAM92 est un service de transports destiné à toute personne :

  • Titulaire d’une carte d’invalidité mentionnant un taux supérieur ou égal à 80%.
  • Ou bénéficiaire de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), GIR 1 à 4.

Et résidant dans les Hauts-de-Seine.
Les titulaires de la carte améthyste à l’exception des personnes non voyantes, ne peuvent pas utiliser le service PAM92.
Pour plus d’information http://www.pam92.info/

Carte Améthyste, carte de transport (pass Navigo) dézonée, gratuite jusqu’à présent mais à partir du mois de mars une participation de 25€ sera demandée aux personnes handicapées remplissant les conditions.

  • être handicapée, âgée de plus de 20 ans et titulaire de la carte d’invalidité au taux minimal de 80%, en cours de validité ;

Plus d’informations :
http://www.hauts-de-seine.fr/cadre-de-vie/transports/accessibilite-et-aides-au-transport/la-carte-amethyste/?noMobile=1

Une vigilance particulière est portée pour l’appel d’offre pour le nouveau marché du transport des élèves porteurs de handicap pour que le 92 ne vivent pas la situation catastrophique d’un autre département d’île de France. Une Réunion est prévue avec le STIF et le comité d’entente régionale.

Adultes en attente de solution

Constat :
Pas de données exactes recensant les adultes en attente de solution.
Pistes :
Volonté de la MDPH de créer un Service placement qui suivra les orientations et les placements.
Recenser les places en établissements libres en croisant les données avec le Conseil Départemental.

Dans le 78, un tableau est complété par chaque directeur d’établissement et qui le renvoi à la MDPH pour connaitre au plus près le nombre de place disponible rapidement car Observer le logiciel de l’UNAPEI n’est toujours pas exploitable par tous les établissements apparemment.
Une réflexion est menée au Conseil Départemental sur la mise en place d’accueils séquentiels possible pour les adultes comme CITL (Centre d’initiation au Travail et au Loisirs) avec ESAT (Etablissement et Service  d’Aide par le Travail), problématique des travailleurs d’ESAT vieillissant ou rencontrant des problème de santé.

Quelques expérimentations sont en cours : un foyer d’hébergement intégrant un CITL, problématique  des jeunes  ayant peu de capacité de travail : CITL Passerelles pour affiner le projet d’orientation.

EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) avec extension (manque le nombre de personnes concernées).

FAM (Foyer d’Accueil Médicalisés) et MAS ( Maison d’Accueil Spécialisés) : besoin de connaître sur quelle tranche d’âge et quelle déficience les manques sont importants. De façon générale peu de place en externat .
Besoins de CITL, FH, FOYER DE VIE, SAVS, SAMSAH pour les adultes autistes.
Une vrai réflexion donc pour affiner les besoins afin de mieux cibler les réponses

MDPH des problèmes ?  le Rôle du médiateur

Ce n’est pas un conciliateur. C’est un agent de la MDPH. Son intervention ne suspend pas les délais habituels, il est là pour débloquer des situations quand les relations entre usagers et équipes par exemple deviennent tendues, pour expliquer aux personnes le pourquoi de l’attribution de telle ou telle prestation et pourquoi les équipes ne peuvent pas répondre favorablement à la demande.
Intervient aussi en cas d’extrême urgence suite à un dossier qui a pris beaucoup de retard.

Attention : il ne peut pas faire passer des dossiers devant les autres. En cas de rupture de versement de prestation (AAH surtout), il peut intervenir auprès de la CAF ou il a un interlocuteur direct et l’informer que le dossier est en attente d’instruction et donc de continuer à verser les prestations.
Mail pour le saisir : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. : Marcel EMON.